Comment choisir ses raccords de plomberie ?

raccords de plomberie

Les raccords de plomberie sont indispensables pour créer le réseau d’alimentation en eau d’un logement. Ils sont utilisés pour assembler les tubes et doivent être choisis en fonction du type de tuyau et du niveau de bricolage. Voici des conseils pour choisir le bon raccord en fonction de vos besoins.

Le choix des raccords de plomberie selon la méthode utilisée

Les raccords peuvent être choisis en fonction de la méthode utilisée. Les raccords à visser par exemple sont parfaits pour les sanitaires et sont disponibles en plusieurs diamètres. Le bricoleur ajoute souvent du téflon ou de la filasse pour optimiser leur étanchéité. Le raccord à soude est en cuivre ou en laiton. Il se soude généralement au système de chauffage. Quant au raccord à sertir, il permet de faire des installations à multiples couches à l’aide d’une pince à sertir et des inserts.

Il y a aussi le raccord à olive, appelé aussi raccord bicône, qui est composé de métal et de cônes tronqués. Il est uniquement utilisé avec des tuyaux en cuivre. Le raccord à compression garantit une bonne pression et le raccord à glissement est utilisé pour l’étanchéité dans les systèmes de chauffage. Enfin, il y a les raccords automatiques ou rapides qui ne nécessitent pas de connaissances particulières. Ils se bloquent facilement à l’aide de clips. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à visiter le site www.discount-plomberie.com/.

Le choix des raccords de plomberie en fonction de l’usage

Les raccords de plomberie peuvent également être choisis en fonction de l’usage prévu dans le logement. Pour les raccords sanitaires, il faut choisir un raccord plomberie à haute étanchéité. Les raccords à souder sont les plus utilisés, de même que ceux en cuivre pour leur durée de vie optimale. Ils permettent de lier directement l’alimentation en eau, froide ou chaude, et la distribuent dans toutes les installations sanitaires de l’habitation. Vous pouvez également opter pour des raccords à coller ou à sertir, surtout pour l’évacuation des eaux usées.

Pour le chauffage, il est conseillé d’utiliser des raccords par soudure ou brasure. Vous pouvez aussi utiliser des raccords mécaniques démontables. Les raccords à joints sertis, les raccords à collets à joints plats ainsi que les raccords sphéroconiques sont les plus répandus. Pour l’évacuation, les raccords en PVC sont les plus utilisés. Ils fixent les tuyaux d’évacuation, en fonction de la configuration des pièces et des branchements à faire. Enfin, pour l’adduction d’eau, de nombreux types de raccords peuvent être utilisés. Pour l’extérieur, des raccords spéciaux en laiton sont employés. Il arrive parfois que l’entrée du réducteur de pression nécessite un raccord sur mesure.

Le choix du matériau des raccords de plomberie

Les raccords de plomberie sont disponibles en plusieurs matières. Il y a des raccords en cuivre, en laiton, en polyéthylène réticulé (PER) et en PVC. Chacun présente des caractéristiques et des propriétés différentes. Pour vous aider à choisir, vous devez prendre en compte leur résistance, leur utilisation ainsi que leur capacité de pression. Les raccords de plomberie en cuivre sont les plus plébiscités. Ils sont fiables et dotés d’une longue durée de vie. C’est pourquoi il est conseillé de les utiliser pour les raccords de plomberie, de chauffage et de gaz. Les raccords en laiton sont fabriqués à l’aide d’alliage de cuivre et de zinc. Ils sont durables et malléables, ce qui les rend très utiles pour un assemblage de tuyau rapide et facile.

Quant aux raccords de plomberie PER, ils sont dotés d’une très haute densité. Ils sont généralement utilisés dans les raccords de plomberie, pour les installations de chauffage. De nos jours, ce raccord plomberie en PER tend à remplacer celui en cuivre. Enfin, les raccords de plomberie en PVC sont pratiques et servent généralement pour les réseaux d’évacuation et d’assainissement de l’eau. Ils sont légers et très faciles à installer.

Comment faire un bon raccord plomberie ?

Une fois que vous avez choisi le type de raccords adaptés, il faut bien effectuer les branchements. Quelle que soit la méthode utilisée, il existe quelques étapes importantes à suivre pour garantir une étanchéité parfaite. D’abord, vous devez bien nettoyer le matériel. Enlevez les graisses des extrémités des tuyaux et appliquez un dissolvant ou une pâte décapante si nécessaire. Ensuite, vous devez couper de manière rapide et précise les tuyaux à l’aide d’un coupe-tube.

L’étape finale est le raccordement. Ce dernier dépend du type de raccord plomberie choisi. Pour les raccords à coller, vous devez limer les extrémités des tuyaux et coller généreusement les deux parties. Maintenez la pression quelques minutes pour bien fixer le tout. Pour les raccords à souder, faites chauffer une lampe à souder et placez- la sur les tubes. Appliquez ensuite la brasure autour du raccord et mettez les tubes dans l’eau pour les refroidir. Pour les raccords à sertir, glissez-les et pressez la gâchette ou la pince de manière à obtenir un serrage optimal. Contrôlez ensuite visuellement la position du joint et emmanchez le raccord jusqu’à la butée pour ensuite sertir l’emboîture du raccord. Enfin, pour les raccords à glissement, vous devez couper votre tube et enfiler la bague. À l’aide d’une pince à évaser, calibrez le tout et introduisez le raccord. Faites ensuite coulisser la douille avec une pince.

Quand faire appel à un professionnel du gaz ?
Choisir le bon logiciel de GMAO