Travaux de rénovation : quelles sont les aides financières ?

Pour cette année, vous souhaitez faire des travaux de rénovation dans votre maison ; améliorer l’isolation de combles, refaire l’installation électrique, ravaler les façades, etc. Sachez qu’il est possible de bénéficier de l’aide de l’État afin de financer ces améliorations. Quelles subventions pouvez-vous obtenir ? Quels sont les critères d’éligibilité de ces financements ?

Le CITE ou le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique, ou CITE, fait partie de l’une des aides financières pour travaux de rénovation énergétique. Il permet de bénéficier d’un taux de réduction allant de 15 à 30 % sur l’IR (impôt sur le revenu). Existant depuis 2004, ce dispositif a pour objectif d’inciter les propriétaires à diminuer leur consommation d’énergie.

Pour cette année 2020, seules les classes moyennes auront droit au CITE. Le plafonnement est de 8 000 € de dépenses par personne avec une majoration de 400 €/personne à la charge. Pour bénéficier de ce financement, les travaux devront être réalisés sur une habitation principale et achevés depuis plus de 2 ans. Les travaux de rénovation réalisés sont effectués par un artisan certifié RGE, Reconnu Garant de l’Environnement.

Le programme Habiter Mieux

Si vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique, l’Anah (Agence nationale de l’habitat) vous propose le programme nommé Habiter Mieux. La prime peut atteindre jusqu’à 2000 €. Dans ce cas, le gain énergétique doit dépasser les 25 %. Le logement à rénover doit également être âgé d’au moins 15 ans.

Tout foyer avec des ressources modestes peut choisir le programme Habiter Mieux Sérénité et Habiter Mieux Agilité. En tant que propriétaire bailleur ou occupant, vous bénéficiez d’un remboursement de 35 à 50 % sur le montant total des travaux. Bénéficiez également d’un plafonnement de 7 000 à 10 000 €. Avec cette aide, vous serez accompagné dans la conception et la réalisation des travaux : diagnostic, chiffrage et démarches pour l’obtention des aides.

L’éco-PTZ ou le prêt à taux zéro

L’éco-PTZ ou l’éco-prêt à taux zéro, comme son nom l’indique, désigne un prêt d’intérêt nul ayant pour objectif de financer les travaux de rénovation pour une économie d’énergie. Il s’adresse aux propriétaires bailleurs ou occupants. Pour être éligible, l’appartement, la maison ou le logement doit être la résidence principale et construite il y a plus de 2 ans. L’entreprise réalisant les travaux doit également être attestée RGE.

L’éco-PTZ vous permet d’obtenir un prêt maximum de 30 000 € remboursable pendant 15 ans. Il concerne les travaux de rénovation d’isolation (toiture, murs, planchers bas…), de remplacement fenêtres, d’installation système de chauffage, etc. Vous avez besoin d’un technicien chauffagiste en idf pour une panne ou une installation de chaudière ou un réseau de chauffage en rénovation ou sur du neuf. Les établissements Laroche chauffagiste en IDF sont spécialisés dans le chauffage.

Si ces principales aides sont fournies par l’État, les collectivités territoriales et les organismes financiers peuvent également vous octroyer des subventions dans le cadre de travaux de rénovation énergétique.

Les bons plans pour refaire son électricité
Que fait un vitrier et comment bien le choisir ?